Pasticceria-Buzzi-(2)

“Je ne m’imagine pas faire un autre métier que celui-ci”
Amanda Buzzi

Fille de pâtissiers et femme de pâtissier, Amanda Buzzi interprète son métier avec passion, amour et caractère.
Autrefois, lorsque dans les foyers on produisait l’huile de noix, les restes inutilisés des noix étaient mélangés à du sucre pour obtenir les « trojlets », de petites gourmandises à conserver pour les jours de fête. D’ici s’est inspirée la famille Buzzi pour la préparation de ses délicieux « Baisers de Nus » : de petits biscuits simples, traditionnels et très gourmands. Ce n’est pas par hasard que les « Baisers de Nus » sont le produit le plus apprécié et le plus représentatif de toute la gamme de la Pâtisserie Buzzi. Amanda se concentre depuis toujours sur les choses simples et issues de la tradition et elle utilise encore les recettes de son père qui lui a appris comment faire la crème pâtissière, la pâte feuilletée et la génoise à l’ancienne. Même si, en pâtisserie, la simplicité n’est absolument pas simple dans sa réalisation, Amanda est constamment à sa recherche : elle utilise des ingrédients naturels, des recettes qui appartenaient à ses parents, sans trop changer ce qui représentait autrefois une tradition dans sa famille. Il en est ainsi pour les « Torcetti au beurre », les « tegole », les focacce sucrées aux noix et au chocolat et pour le pain de l’ours, une gourmandise inventé à l’occasion de la Foire de Saint Ours mais désormais produite tous les jours, qui mélange œufs, beurre, sucre, farine, noix, raisins secs, miel et marsala. Pour Amanda, le charme de la pâtisserie ne réside pas uniquement dans les saveurs qu’elle arrive à recréer, mais aussi et surtout dans l’atmosphère de fête qui accompagne la production et la consommation de toutes ces délicatesses : il n’y a rien de plus beau que de voir des clients satisfaits et heureux. ©Dispensa