“Nos fraises sont les fraises les plus hautes d’Europe, et l’on peut sentir en elles la fraîcheur de la nuit et la douceur du soleil de montagne”
Giorgio Elter

Un coup à la porte, une valise et un ami retrouvé ont été les ingrédients qui ont conduit Giorgio Elter à fonder l’entreprise « La Motte » en 2007. Après avoir mis de coté les rêves de projets communs à l’université pour se consacrer au travail de garde forestier, cette réunion les a porté à travailler la terre. Dans les quatre hectares de champs au sein du Parc National du Grand Paradis, ils cultivent des légumes, des fruits des bois et des herbes aromatiques. Le principe directeur est d’essayer de se prendre soin de ces cultures qui naissent spontanément dans ces terres comme le génépi, l’achillée musquée, le thym serpolet, les fraises, les framboises et les groseilles. Les forts changements de température estivaux concentrent les sucres et les saveurs des produits, l’eau claire et pure du glacier non loin de là désaltère les terrains. Giorgio produit des confitures avec les fruits de bois, avec des plantes aromatiques distillées, il prépare des liqueurs, en particulier le génépi réalisé selon la recette traditionnelle de Cogne, rendue unique par la quantité d’herbes utilisées et son processus de filtrage. « La Motte » est un nom français pour indiquer un monticule de terre. A partir de ces terrains toujours exposés au risque d’un gel soudain, George recueille les fruits d’une terre à couper le souffle. ©Dispensa